Grâce présidentielle: Khalifa Sall ne va pas solliciter Macky Sall, selon ses proches

« Khalifa Sall ne sollicitera pas une grâce » au président de la République. C’est du moins la conviction de Moussa Taye, son conseiller politique, qui réagissait à l’information selon laquelle, le Président Macky Sall serait disposé à accorder son pardon à l’ex-maire de Dakar mais à condition que ce dernier en fasse lui-même la demande.

« Si cette information est avérée, cela pose problème. Car, c’est le président de la République qui avait dit publiquement, qu’une fois la procédure judiciaire terminée, il prendrait des mesures pour faire sortir Khalifa Sall de prison. Donc, on ne peut pas comprendre qu’il veuille exiger une demande de grâce de la part de Khalifa. En tout cas, Khalifa Sall ne sollicitera pas une grâce », fait-il savoir dans L’Observateur.

« Khalifa Sall a toujours nié les faits qui sont reprochés. Il a toujours contesté la procédure et la décision de sa condamnation. Par voie de conséquence, il ne peut pas demander de grâce », insiste Moussa Taye.

Babacar Thioye Bâ, un autre de ses proches, interrogé par la radio Rfm, estime que le pouvoir est en train de chercher à justifier des promesses qu’il n’a pas respectées. « N’ayant pas jusque là reconnu les faits qui lui sont reprochés et ayant toujours contesté la procédure qui a abouti à son arrestation et la décision des tribunaux, je vois mal Khalifa Sall demander une grâce présidentielle. C’est comme s’il se déclarait coupable des faits qui lui sont reprochés. Khalifa Sall n(envisage pas d’engager cette procédure de grâce », fait-il savoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *